AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Poursuite d'un traitre...

Aller en bas 
AuteurMessage
Aeon Clock
o.n.i.f.c.
avatar

Messages : 150

Feuille de personnage
Vie:
10000/10000  (10000/10000)
Réiatsu:
500000/500000  (500000/500000)
PC:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Poursuite d'un traitre...   Sam 16 Jan - 21:45

J'étais posé sur un des balcons de Las Noches, suite à mon affrontement contre N'Noitra, cet affreux personnage, il put l'arrogance à des kilomètres, mes sens avaient prit un coup. je ne pouvais vraiment pas voir ni sentir cet homme, il n'avait rien à faire dans l'Espada, mais bon, ce n'était pas à moi de décider cela... J'étais donc adossée à une des colonnes du balcons. Regardant le paysage morne, sans vie du Hueco Mundo, c'était vraiment une vue sinistre, un peintre serait triste ici, peindre un paysage aussi triste ne pouvait que donner une toile sombre...
Mais dans ce calme mortuaire, une agitation se fit percevoir, une âme faisait des siennes non loin du palais de Las Noches, et donc non loin de moi, je pouvais al voir, elle n'avait rien de particulièrement impressionant, mais son caractère était différent des autres, elle avait apparemment pas l'intention de rester bien sagement ici à attendre les ordres d'Aizen-sama. Elle semblait avoir faim, et de ce fait, elle avait dans l'intention de se diriger dans le monde réel, afin de se nourrir d'âmes humaines. Cet arrancar pensait-il réellement faire ce qu'il voulait à sa guise ? Cela lui plaisait, il agissait ? Cela ne marchait pas de la sorte ici, il y avait Aizen-sama, et c'est tout, seul lui pouvait nous ordonner d'aller dans le monde réel, mais cet arrancar passa outre les règles du Hueco Mundo. Certes tout ne pouvait être géré, mais celui là n'avait pas de chance, il avait fait son petit manège sous mes yeux... A mon humble avis, il ne savait pas que quelqu'un l'observait, et encore moins que ce quelqu'un était moi. Il ouvrit un passage vers un autre monde, au vue de ses gestes et de l'allure du portail, il se dirigeait vers le monde réel, c'était sûr, vers Karakura pour être plus précis. Je fis de même...
J'apparus en hauteur, sur un grand bâtiment, bien large, bien imposant, plusieurs vitres de toutes parts en façade, à l'interieur, des tables, des chaises, des tableaux, j'étais apparus sur le lycée de Karakura. J'eus de la chance cette fois, l'arrancar que je poursuivais était en face de moi, à une vingtaine de mètre, il était venu au lycée, normal après tout, c'était un endroit qui grouillait de monde en tant normal, mais aujourd'hui, rien, l'endroit était désert... Le weekend ? Les vacances, quelques possibilités étaient plausibles, la chose essentielle, c'est qu'il n'y avait personne. Mais l'arrancar se dirigeait maintenant vers le centre ville.
Je me déplaçai rapidement vers l'arrancar, et lui rentrai dedans, l'éjectant contre une partie d'un des bâtiment du lycée, cette partie avait subit l'impact de la vitesse du corps de l'arrancar, et cela était visible. Il se releva, qui avait-il pu être assez fou pour foncer dans un arrancar ? Il me vit alors, et, si il le pouvait, il aurait pâli, mais on pu sentir sa stupeur et sa peur monter. Il était en face de la tercera, lui, cet avorton d'arrancar avait osé faire déplacé la belle tercera, il se mit alors a genoux. Mais cela ne suffisait pas, il fallait payer pour m'avoir fait déplacé. J'avançai donc vers lui, et le saisis par le cou, je l'envoyai de nouveau à une grande vitesse contre un autre mur d'un autre bâtiment. Il ne se défendais pas, et il avait plutôt intérêt, il savait que cela serait inutile de toute manière, et il savait très bien pourquoi je faisais cela, il savait la cause de sa punition, il savait pourquoi... Il se laissait donc se faire balancer d'un bâtiment à l'autre, les bâtiments avaient prit pas mal de dégâts, et les impactes à répétitions de l'arrancar étaient bien visible... J'avais fait du grabuge, mais je m'en fichais, après tout, ce n'était pas mon monde. Je continuais ainsi, comme bon me semblais, personne n'était là. Du moins, pendant un certain temps, mais je pus sentir une force approcher au bout d'un certain temps, ce n'était pas un arrancar, qui cela pouvait-il bien être ?

_________________

_________________
Pensez à voter toutes les deux heures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Aurion
3ème Siège
avatar

Messages : 13

MessageSujet: Re: Poursuite d'un traitre...   Dim 17 Jan - 18:46

Je ne me laissais pas de ce paysage superbe qu'offrait le Seireitei, j'étais affecté à la huitième division depuis maintenant trois mois et jusqu'à présent aucun combat ne s'était montré nécessaire. J'étais tout à fait ravi de par mon emplois du temps qui me laissait une quantité impressionnante de temps libre. Cependant j'avais envie d'aller faire un tour dans le monde vivant pourquoi ? Je ne sais pas vraiment, ça me manquait, non pas les gens que je connaissais mais la vie en elle même cette agitation, ces fourmilières où l'être humain n'a pas son mot à dire vis à vis de la société. J'avais envie d'observer ce monde, comme on peut observer le flux et le reflux des vagues. Mais pour ce faire, j'avais besoin d'une autorisation du capitaine ou au moins du lieutenant.
Ce fut sur le lieutenant Nanao san que je tombai en premier, ce fut donc à elle que je demandai une autorisation pour quitter le Seireitei et rejoindre le monde des humains pour la journée. Cela dit j'étais censé avoir une raison valable, chose que je n'avais pas ; je m'efforçai de sourire à la demoiselle avec qui je passais d'habitude beaucoup de temps et avec qui je m'entendais à la perfection, pour tenter de passer outre cette petite règle et me laisser flâner juste pour la journée chez les humains. Après deux minutes d'hésitation elle accepta et me fit promettre de garder le secret, ce que je fis avec un grand plaisir. Cependant je devais rester dans une ville alors que très peu connue. La ville de Karakura, si je la connaissais c'était uniquement car elle était La ville la plus concentrée en Reiatsu du monde vivant!
Le trajet entre les deux mondes fut d'une rapidité déconcertante, quoi de plus normal avec mon casque sur les oreilles. En musique on peut changer le monde. La ville de Karakura était décidément peu esthétique face à la beauté de la Soul Society, mais ce ciel me manquait un peu, je ne sais pourquoi , car après tout il n'avait rien de très beau, il était grisonnant de pollution la verdure quand à elle se limitait à . . . quelques arbres plantés par ci par là, je marchai tranquillement au rythme apaisant des douces mélodies que j'écoutais. Avançant dans la ville j'avais oublié que les gens normaux ne pouvaient me voir, je décidai donc d'aller me poser en haut d'un immeuble et de regarder tout ces gens se bousculer, et courant de peur d'arriver en retard. Aaaah il n'y avait pas à dire une fois mort on mène la belle vie. Je me perdais bien vite dans les déambulations des humains.
Mais mon corps aussi frêle et féminin qu'il soit nécessite aussi d'être nourri. Et je savais qu'il existait une épicerie, tenue par un shinigami exilé qui saurait parfaitement répondre à mes besoins. Je ne fus pas déçu le gérant homme très sympathique une fois qu'il sut que j'étais véritablement un homme me donna de quoi tenir le reste de la journée. Je reparti vers d'autres aventures, vadrouillant sans but je me retrouvai devant une école, le lycée de la ville pour être plus précis. C'est alors que je fis attention à deux forces qui semblaient s'affronter à cet endroit même.
Mes yeux se levèrent pour observer ce « combat » qui vraisemblablement ressemblait plus à un massacre, un corps allait s'écraser d'un mur à un autre, sans opposer aucune résistance à son agresseur. Je m'arrêtai étonné d'une telle violence, et de dégâts aussi importants sans que j'ai pu y prêter attention par le passé. L'agresseur en question se trouva être une femme blonde, habillée d'une bien étrange manière . . . . Je mis quelques secondes avant de réaliser qu'il s'agissait enfaite d'un arrancar. Quelle plaie il fallait que ça tombe sur moi, j'allais devoir l'arrêter, moi qui venais ici pour glander.
Je m'élevai à sa hauteur, elle qui semblait chercher d'où venait l'énergie que je dégageai, le vent s'était arrêté, laissant mon corps androgyne dans toute sa splendeur, je m'exprimai assez fort pour que la demoiselle m'entende. Ma voix comme à son habitude était efféminée, ne laissant pas la possibilité de voir que j'étais un homme.

« Arrancar, pourquoi êtes vous venu ici ? Repartez ou nous aurons à nous battre 
. Puis j'ajoutais à voix plus basse : A mon grand regret »

J'avais la main posé sur mon zanpakutoh mais je n'avais vraiment pas envie de m'en servir. Je regardai alors le désormais cadavre qui avait attiré mon attention, avant de poser de nouveau mon regard sur cette femme blonde, dont le regard froid et dédaignant n'avait rien de très agréable, et don l'énergie spirituelle était déjà troublante. Étrangement je souriais sans raison, je souriais pour masquer mon dégout de la violence.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Poursuite d'un traitre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la poursuite de l'OSCAR??? image chokante de 50 cent.
» [Kennedy, Douglas] La poursuite du bonheur
» blog a la poursuite des etoiles!
» [JEU] A LA POURSUITE DE CARMEN SAN DIEGO DANS LE MONDE : Devenez enquêteur sous Android [Gratuit]
» VF : le traitre dans Ultimates !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bankai No Sekai :: Monde réel :: Karakura :: Lycée de Karakura-
Sauter vers: